Fiche technique de La Turquie
retour à la fiche paysLa_Turquie.htmlshapeimage_3_link_0
 
 

Les visas:


il n’y à pas besoin de visa pour les sejours de moins de 90 jours en Turquie. Beaucoup de voyageurs qui souhaitent y passer plus de temps profite de la proximité des très nombreuses iles grecques pour y passer la journée. Un aller-retour permet de sortir du territoire et d’y rentrer pour 3 mois à nouveau. Attention. Les véhicule n’ont qu’une autorisation de 6 mois et le délais compte pour une année civile (donc si le véhicule sort et entre, le compteur ne repars pas à 0...)


Le carnet de passage en douane:


Il n’y a pas besoin de CPD pour la Turquie


Le Passage à la douane:


Nous sommes entrés en Turquie par la Bulgarie. Les formalité administrative ont été des plus simple, dans une ambiance plutôt décontractée. Nous avons passé en tout et pour tous 20 minutes à la frontière.


Enregistement:


Pas besoin de se faire enregistrer pour les ressortissants de l’union européenne. Il peut être néanmoins appréciable de prendre contact avec l’ambassade de France pour signaler sa présence sur le territoire (non-obligatoire)


Contrôle de Police:


Les contrôles ne pose pas plus de problème qu’en France.


La sortie du Pays:


Nous avons quitté le pays par Istanbul: Le camping-car sur un bateau au port d’Avcilar (Ambarli Kumport) et nous par l’avion (Ataturk airport). Lors de la dépose du camping-car, outre la paperasse liée au transit (voir page special transit),  bien vérifier que sur le passeport que la date de sortie du véhicule figure bien. Pour nous, rien de particulier autre que les formalités automatiques habituelles d’un aéroport.

 
Capital: Ankara
Nombre d’habitant: 74 millions
Monnaie: Livre Turc
Valeur: 1 € = 2.45 LT
Visa: Non
Décalage horaire: 1 Heures 

Les plus belles visites:

Istanbul
Assos
Pergame
Pamukkale
Aphrodisias
Ephese
Bodrum et la côte sud jusqu’à antalya
Cappadoce

Liens utiles

L’Administratif

Attention: les informations de ce site datent de janvier 2012 et sont données à titre purement indicatif et pour informations. Renseignez-vous bien auprès des autorités compétentes les règles et lois peuvent rapidement évoluer. si vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’informations, n’hésitez pas à nous contacter sur contact@akilifamily.com

Décalage Horaire:


La Turquie à 1 heure de décalage avec la France, été comme hiver.


Do you speak english?


C’est très courant de trouver quelqu’un qui parle anglais. Particulièrement dans les sites les plus touristique, En campagne, c’est un peu plus dure, mais la chaleur et le contact avec les turcs facilite vraiment le discours, même sans parler de langue commune.


Sur la route:


L’état des chaussée, en général est très bonne.


Les autoroutes sont payant. Il faut prendre une carte magnétique au premier guichet qui se présente. Nous avons payé notre carte 50LT soit 22€, valable dans tout le pays et tout le temps. Elle fonctionne comme un principe de credit qui est débité à chaque péage.


Attention, les camping-car ne sont pas concideré comme VL, mais comme autobus. La réglementation routière (limitation de vitesse, autorisation de dépassement,...) est donc légèrement différente.



Dans les villes:


Sur route et Autoroute, la conduite et très facile. Dans les grandes villes, ce n’est pas tout à fait la même: C’est la loi du plus fort (content d’être en camping-car...). Il faut également abuser sans modération du Klaxon... Attention au 2 roues qui se faufile par le moindre petit passage. Il persiste néanmoins quelques incivilité sur la route, comme les feux rouges + ou - respecté ou encore  les dépassements limites...


Nous ne savions pas non plus à quel degré de tolérance allons nous trouver concernant le port du voile. Céline, toujours dans un souci d'intégration, avait acheté un châle avant d’entrer en Turquie. Je vous rassure immédiatement sur ce point, la majorité des jeunes turcs ne le porte plus, donc aucun souci pour les touristes. Nous avons même souvent constaté que certain touriste (principalement chinois) ne porte pas non plus le voile dans les sites religieux sans que personne ne leurs fasse la remarque. Le sud est encore plus laxiste en la matière vu que, autre que les anciens, quasiment aucune femme ne porte le voile et les tenus sont très occidentalisées.


Les monuments religieux:


L’entrée des édifices n’est pas toujours gratuite.

Les mosquées sont accessible au public. Il faut bien sur se déchausser avant d’entrer et pour les femmes, se couvrir la tête. Souvent une petite partie à l’entrée est réservée aux touristes. Interdiction d’aller plus loin. Il est possible d’assister aux prières.



Avec les enfants:


Je pense que visiter la Turquie avec des enfants change tout un voyage. Nos chers petites têtes blondes sont idolées! Tirage de joue, petite tape dans le dos, friandises, cadeaux... tout le monde à une attention particulière envers les enfants. Ses petits gestes sont toujours faits généreusement, sans attendre en retour autre chose qu’un sourire ou un coucou.



La Santé:


L’eau n’est pas potable au robinet, il faudra donc prévoir  soit un système de filtration d’eau ou consommer des bouteilles d’eau minéral.

Prendre les mêmes précautions que partout pour la nourriture.


Les us et coutumes

Se restaurer, se loger


La nourriture est plutôt bon marché. Nous avons souvent réussit à manger pour moins de 5€ par personne pour un repas.

Nous dormons un peu partout: d’un parking au calme ou en plein coeur d’un marais. Nous ne ressentons aucun problème de sécurité


Il existe un indice du cout de la vie. Si l’on estime qu’un hôtel ou un restaurant à Paris vaut un indice de 100, alors:


                                    Un restaurant                      Un hébergement

à Ankara                              63                                           46           

à Istanbul                             76                                           49



L’indice de Paix globale


Le Global Peace Index tente de donner une référence , de mesurer et de comparer l’état de paix de tous les pays de la planète. 24 critères ont été retenu pour pour mesurer cet indexe: l'existence de conflits armés, le niveau de violence des crimes, le taux de population carcérales, les budgets de la police et des armées, la corruption...

le classement prend en compte 149 pays. en 1ère position, le pays le plus stable en thermes de sécurité (La Nouvelle-Zelande) et en 149ème position, le plus instable (l’Irak). Pour information, la France se trouve en 32ème position.


La Turquie est à la 126ème place.


Cette mauvaise place n’est pas dû au risque de délinquance, mais surtout à cause des 3 départements qui bordent l’Irak et la Syrie. Ces zones, fortement déconseillées aux touristes, bougent réellement.


Le carburant


Les stations services proposent de l’essence, du gasoil, du GPL et des bouteilles de gaz (propane et butane), sauf que les bouteilles ne sont pas les mêmes que les notre. donc il faut trouver à faire plutôt recharger ses bouteilles.


Oulala... ça fait mal: Après la Norvège, c’est ici que nous payerons notre carburant le plus cher. Le coût varie de 3.40 à 4.00 TL le litre de Gasoil ( de 1,38€ à 1,70€ le litre). le GPL dépasse souvent les 1€ le litre.

Les stations sont très présentes, même en campagne. Le carburant se paye après s’être servi, comme en France. Il n’est possible d’acheter du carburant qu’en station service. Attention, d’une station à l’autre le prix peux varier énormément, jusqu’à 0,25€/litre (soit presque 15€ sur un plein) entre 2 stations côte à côte.

il y a très souvent des robinets d’eau pour le plein des réservoirs du camping-car.


Le GPL est disponible partout, quasiment dans chaque station carburant.

Les indices de référence

  1. -Ca veut dire quoi quand le feu tricolore clignote rouge?

  2. -l’oeil bleu est partout: sur les paliers des maisons ou des magasins, dans les voitures, dans la rue... cette bille de verre écrasée est là pour empêcher le mauvais oeil et les mauvais esprit d’entrer.

  3. -pour ce dire bonjour, les hommes se cognent (doucement) le front sur la paume droite, puis la gauche, en se serrant la main

  4. -les nombreuses vignes de la côte d’Izmir ne serrent qu’à la production de raisins secs.

  5. -Ataturk et amplement représenté en ville, mais aussi chez les particuliers, sur les voitures...

  6. -Comme beaucoup de pays le drapeau Turcs est omniprésent

  7. -pour dire non, les turcs emploieront une gestuelle particulière: tout en levant la tête et les sourcils, ils pointent l’index vers le ciel en prononçant Yok (Non en turc)

  8. -Il y a toujours un pompiste pour vous servir. Généralement, c’est lui qui encaisse.

  9. -Les villages de l’est et des montagnes sont beaucoup plus pauvre que ceux de la côte et des grandes villes.

  10. -Lorsqu’il neige, les routes sont souvent sablées et non salées.

  11. -Le salam halikoum est souvent utilisé entre turc

  12. -même si les turc ne s’essuient pas, mais se lave en sortant des toilettes, rassurez-vous, il y a très fréquemment du papier toilette dans les wc turcs (attention quand même dans les endroits plus reculés...)

  13. -Les hommes se promène souvent avec un chapelet à la main

  14. -Il n’est pas forcement de rigueur de prendre autant d'aisance sur les plages turcs que chez nous... bien se renseigner.

Méli-Mélo d’anecdote (cette liste n’est pas une vérité absolue, mais un constat)